Boulart

 

Boulart est né en 1776. Nommé lieutenant en second au 5ème Régiment d'artillerie à pied il est à Wissembourg et Landau.
En 1798, capitaine à l’armée d’Italie, il est à Trebbia et Novi. En 1805, il est nommé commandant et en 1806 fait la campagne de Prusse et commande la division de pièces de 12, rattachée à la Garde. Nommé en avril 1807 dans l’artillerie de la Garde, il reste attaché à la division Oudinot et participe au siège de Dantzig. En 1808, il est chef de bataillon au régiment d’artillerie à pied de la Garde et part en Espagne. Il est à la prise de Madrid.
Lorsque Lariboisière réorganise l’artillerie de la Garde, Boulart reçoit le commandement des deux premières compagnies de l’artillerie à pied. Puis c’est la campagne d’Autriche : c’est Aspern et Wagram. Puis la campagne de Russie en 1812 ; Smolensk, la Moskowa, Krasnoié et la Bérézina. De retour en France, Boulart est fait directeur du matériel en 1813. Le 6 novembre 1813, il est nommé général de brigade, commandant le régiment d’artillerie à pied de la Vieille Garde.
A la restauration il est membre du comité d’artillerie, commandant l’Ecole d’artillerie de Strasbourg, nommé Grand-officier de la Légion d’Honneur en 1828, il reçoit le commandement de l’Ecole d’artillerie de Besançon en 1830.
Le baron Boulart meurt à Besançon en 1842.