Les Artilleurs

Progression du nombre d’artilleurs et de régiments d’artillerie :
 - 43 000 hommes en 1804
 
- 103 000 hommes en 1814

Les régiments d’artillerie à pied sont restés au nombre de 8 jusqu’en 1810. Un neuvième a été créé au moment de l’annexion de la Hollande.
Chaque régiment était à 22 compagnies jusqu’en 1809, année où est créer une compagnie de dépôt à chaque régiment. En 1814, le nombre de compagnies « de combat » est porté à 28.
Les régiments d’artillerie à cheval restent au nombre de six, chacun à 6 puis 7 compagnies.
 

L’artillerie de la Garde qui ne compte que 24 pièces en 1805 , en compte 36 organisé en un régiment à 6 organisé en un régiment à 6 compagnies en 1806. En 1808 s’ajoutent 4 compagnies à cheval soit 16 pièces. Puis renforcement de 1809 à 1813 de 16 compagnies d’artillerie à pied.

Ratio de comparaison
Nombre de canons par rapport aux effectifs de l’infanterie :
1805 : moins de 2 pièces pour 1000 hommes
1807 : plus de 2 pièces pour 1000 hommes
1812 : plus de 3 pièces pour 1000 hommes

plus de 50% des canons en 7 ans par rapport au nombre de soldats d’infanterie

Le train
Créé sous le Consulat est renforcé et compte 10 bataillons à 6 compagnies en 1804, puis 14 bataillons en 1814.